ServiceMaster Après-Sinistre, qui compte quatre franchises au Québec, souhaite en créer 12 autres d’ici deux ou trois ans. Elle vise plusieurs régions, dont Montréal-Est, Québec, Trois-Rivières, Laval et la Rive-Sud. L’objectif? « Pouvoir couvrir ces territoires ainsi que les environs qui se trouvent à une heure de là », explique Jean McAdams, directeur développement des affaires, Québec.L’ouverture d’une franchise ne s’improvise pas chez ServiceMaster Après-Sinistre. Elle doit respecter un processus. « Il faut posséder une certification », dit-il. Le franchisé doit aussi répondre aux valeurs de l’entreprise. « Notre couleur est le jaune, alors il faut que son sang soit jaune », souligne-t-il de façon imagée.

Au dire de M. McAdams, la recherche d’une main-d’œuvre qualifiée est un défi en matière de personnel certifié en construction et en rénovation. « C’est pourquoi beaucoup de nos entrepreneurs sont envoyés durant trois semaines à l’université ServiceMaster Après-Sinistre qui se trouve à Memphis », ajoute-t-il. Au Québec depuis 2008, ServiceMaster Après-Sinistre a une envergure mondiale. Elle est présente dans 19 pays et détient 800 succursales aux États-Unis et 75 franchises au Canada.