Le ratio combiné de Co-operators lors du deuxième trimestre de 2019 descend sous la barre du 100 % pour la première fois en deux ans et demi.

L’assureur a enregistré un ratio combiné de 95,4 %. Au courant du même exercice de l’année précédente, il était de 107,8 %.

Ce résultat s’explique par une croissance des primes et par une diminution du montant des sinistres. Le tout à fait diminuer le ratio sinistres-primes, explique Co-operators dans un communiqué.

Ainsi, il s’agit de la première fois depuis le quatrième trimestre de 2016 que le ratio combiné se situe en bas de 100 %. À ce moment, le ratio était de 86,2 %.

Notons que la moyenne du ratio combiné entre le premier trimestre de 2017 et celui de 2019 est de 104,6 %. 

Le bénéfice net augmente aussi

Le bénéfice net de Co-operators est également en hausse, celui-ci étant de 79,1 millions de dollars. En 2018 lors du deuxième trimestre, l’entreprise avait enregistré une perte nette de 4 millions de dollars.

« Une amélioration des résultats d'exploitation combinée à des rendements boursiers favorables a entrainé une hausse importante de notre bénéfice net comparativement au deuxième trimestre de 2018, a dit Rob Wesseling, président et chef de la direction de Co-operators. Nous continuons de centrer nos efforts pour réaliser une croissance soutenue des primes et de la clientèle, et gérons l'ensemble des couts liés aux sinistres de manière proactive. »

Durant les six mois premiers mois de 2019, l’entreprise a généré un bénéfice net de 100,9 millions de dollars, alors que durant les six premiers mois de 2018, l’entreprise enregistrait un déficit de 31,7 millions de dollars.