L’Association des courtiers d'assurances de l'Alberta (IBAA) a déposé, conjointement avec le gouvernement de l'Alberta, un livre blanc afin de faire face à la crise de l'automobile qui sévit actuellement dans la province de l’Ouest.

Au cours de son exercice, le groupe de travail a cerné certains problèmes dont il souhaite voir des améliorations, notamment quant à la bonne santé du système d’assurance. L’initiative vise à permettre aux consommateurs d’avoir accès à une assurance automobile efficace et abordable tout en maintenant le marché viable de l'assurance automobile dans la province.

L’IBAA soulève les lacunes du système de notation automobile et voudrait permettre une plus grande flexibilité d'évaluation des modes de paiement et du niveau de couverture des dommages physiques.

Le problème constant du cout des blessures corporelles

Le livre blanc émis par l’association vise aussi à clarifier la classification des blessures mineures, afin de garantir que les victimes de véritables blessures mineures soient indemnisées en vertu du plafond de préjudice. Les blessures graves et catastrophiques doivent être exclues de ce règlement et indemnisées séparément.

De plus, l’association réclame que les traitements thérapeutiques tels que les soins dentaires et psychologiques soient inclus dans les dépenses admissibles dans le protocole de diagnostic et de traitement. Puisque toutes les personnes blessées méritent de recevoir les soins nécessaires pour guérir et récupérer.

L'industrie de l'assurance de dommages représente 3,2 milliards de dollars à l'économie de l'Alberta et emploie plus de 23 000 Albertains.


Un avenir en dents de scie

Assurer des automobiles au Québec est plus périlleux qu’avant. Les couts des sinistres sont à la hausse, ce qui oblige les assureurs à augmenter les primes. Sans compter les complications que posera la voiture autonome…

Dans son édition d’aout, le Journal de l’assurance portera son attention à l’évolution du marché automobile au Québec. Assurez-vous de recevoir ce numéro en vous abonnant ou en renouvelant votre abonnement :