L’augmentation des taux d’intérêt n’est pas une fin en soi pour les assureurs, selon un rapport de Swiss Re. Bien que l’augmentation soit profitable pour les assureurs vie comme pour les assureurs de dommages, l’impact reste marginal vu la grande diversité des portefeuilles des assureurs.

La diminution du rendement est généralisée chez les assureurs, mais l’impact demeure différent dépendamment des secteurs. Les investissements à long termes à revenu imposant sont les plus touchés par l’augmentation des taux d’intérêt.

Si les taux d’intérêt augmentaient rapidement, certains assureurs vie pourraient devoir enregistrer des pertes, avec la vente de produits à garantie moindre. Une plus grande flexibilité dans la vente de nouvelles polices pourrait aider à diminuer ces risques.