Le sondage de BMO indique que si les boomers n’arrivent pas à épargner suffisamment en vue de leur retraite, 69% seraient prêts à renoncer à certaines choses pour améliorer leur sort:
  • 58% sacrifieraient une résidence secondaire
  • 51% sacrifieraient un voyage
  • 46% réhypothèqueraient leur maison ou en achèteraient une plus modeste
  • 25% renonceraient à l’achat d’une voiture
  • 31% ne sacrifieraient rien et travailleraient plus longtemps
  • 21% des Québécois prendraient leur retraite même s’ils n’ont pas assez d’argent et sacrifieraient quelque chose pendant leur retraite.
  • ul>
    Pour se permettre la retraite, plusieurs boomers sont aussi disposés à déménager. Ceux qui habitent l’Alberta (69%), la Colombie-Britannique (52%) et l’Ontario (42%) sont les plus susceptibles de déménager dans une autre région. Les moins enclins à déménager sont les habitants de la Saskatchewan et du Manitoba (19%), des Provinces maritimes (24%) et du Québec (26%).

    Décompte par région de ce que les boomers sont prêts à sacrifier pour s’offrir une retraite





















































    Région Résidence principale (plus modeste ou réhypothéquée) Résidence secondaire Auto Voyage
    CB56%53%34%42%
    AB56671147
    SK/MB34521742
    ON47522751
    QC42692562
    Maritimes30642457

    Source: BMO Groupe financier