Selon l'Insurance Information Institute, la première étape après avoir dit "oui" serait d'appeler son assureur.

Il n'y a rien de plus romantique qu'une proposition de mariage pour la Saint-Valentin et la bague de fiançailles qui vient avec... S’il n’existe aucun moyen d’assurer la valeur sentimentale d'un tel présent, l'Insurance Information Institute (III) conseille toutefois d’en assurer la valeur financière.

« Le mot "assurance" n’est certainement pas le premier mot qui vient dans la bouche des amoureux le jour de la Saint–Valentin. Toutefois, lorsqu’un bijou est perdu ou volé, ce mot peut certainement soulager la douleur de perdre un présent coûteux, a déclaré Jeanne M. Salvatore qui dirige les communications de la III. Ainsi, la première étape après avoir reçu une bague de fiançailles - peut-être la seconde après avoir dit oui! – serait d'appeler son assureur. »

Alors que les pertes de bijoux sont parmi les plus fréquentes de toutes les réclamations effectuées auprès des assureurs, il faut noter que « l'achat d'une bague de fiançailles déclenche souvent un intérêt à obtenir une police d'assurance pour la première fois », conclut Mme Salvatore. « De nombreuses personnes (surtout les jeunes) commencent à réfléchir plus sérieusement au fait de se protéger financièrement. »