Malgré un troisième trimestre tranquille, les dépôts dans les fonds distincts ont affiché une croissance solide depuis le début de l’année dernière jusqu’au 30 septembre 2017.

Selon le dernier rapport de LIMRA sur les rentes, les ventes de fonds distincts ont ainsi augmenté de 8 % lors des trois premiers trimestres de 2017, comparativement aux trois premiers trimestres de 2016. Elles ont totalisé 7,9 milliards de dollars (G$) durant cette période.

Le troisième trimestre de 2017 laisse toutefois présager un ralentissement. Les ventes de fonds distincts de 2,3 G$ réalisées durant cette période ne représentent qu’une croissance de 1 % par rapport à la même période de 2016.

Pour leur part, les ventes de rentes à taux fixe (rentes viagères, rentes certaines et produits de placements sous forme de dépôt à taux garanti) ont subi un recul important, soit de 11 % lors de trois premiers trimestres de 2017. Ce recul est 9 % au troisième trimestre de 2017. Les ventes de rentes fixes ont atteint 1,4 G$ du 1er janvier au 30 septembre 2017, dont 438 millions de dollars (M$) au troisième trimestre de 2017.

Les produits combinés, dont 85 % des dépôts sont allés à des fonds distincts et le reste aux rentes fixes, ont connu une croissance de 11 % lors de trois premiers trimestres de 2017. Cette croissance est de 6 % au troisième trimestre de 2017. Les ventes totales de rentes combinées ont atteint 2,4 G$ lors des trois premiers trimestres de 2017, dont 743 M$ au troisième trimestre de 2017.

Par ailleurs, 8 % des dépôts dirigés vers les rentes basées sur des fonds distincts ont échu aux comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) lors des trois premiers trimestres, alors que 12 % sont des fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et 5 % des fonds de revenu viager. Dans les fonds distincts en accumulation, 42 % des dépôts sont allés aux régimes enregistrés d’épargne retraite (REER) et 33 % aux comptes non enregistrés.

Les rentes fixes se polarisent surtout autour des produits de décaissement (70 %). Ce sont 30 % des ventes qui ont émané de rentes en phase d’accumulation, toujours lors des trois premiers trimestres de 2017.

Toutes catégories confondues, l’actif total des rentes individuelles s’est établi à 137,4 G$ au 30 septembre 2017, contre 136,9 G$ au 30 septembre 2016. Il s’agit d’une croissance de 0,4 %. Les REER comptent pour 47 % de cet actif, les régimes non enregistrés pour 30 % et les FERR pour 15 %. Les CELI et les fonds de revenu viager ferment la marche avec chacun 4 % des actifs. Rappelons que le CELI est parti de zéro en 2009.