RSA Group indique dans son rapport annuel 2017 que sa filiale canadienne RSA Canada a renoué avec la rentabilité dans toutes ses divisions au pays.

Son PDG Stephen Hester indique que la performance de l’assureur s’est améliorée au Canada, dans un marché exigeant. RSA présente ainsi au Canada un ratio combiné de 93,9 % et une rétention de la clientèle de 86 %. Autre statistique dont RSA se dit fier : dans une proportion de 96 %, l’assureur dit répondre le jour même aux demandes de ses clients en assurance des petites et moyennes entreprises (PME).

Sixième assureur en importance au Canada, RSA y souscrit des primes totalisant un peu plus de 2,8 milliards de dollars (G$) de primes. De ce chiffre, 70 % sont souscrites en assurance des particuliers, contre 30 % en assurance des entreprises.

RSA a enregistré un profit technique de près de 159 M$ au Canada en 2017. Dans son rapport annuel, l’assureur indique que 7,7 % des indemnités qu’il a versées sont liées à des pertes majeures. Cette proportion est en hausse depuis quelques années. Elle s’est établie à 6,4 % en 2016. Sa moyenne sur cinq ans est de 5,1 %.

Améliorer l’expérience client

Pour 2018, le principal objectif de RSA Canada sera de rehausser l’expérience client, dit le président des activités canadiennes, Martin Thompson, dans le message qu’il a écrit dans le rapport annuel du siège social britannique. « Nous devons améliorer nos processus et nos outils technologiques. En investissant en technologie, nous réduirons notre cout de livraison aux clients. Nous nous devrons aussi d’investir dans nos fonctions clés, que sont la souscription, la tarification et le traitement des réclamations. »

Comme objectif financier, M. Thompson souligne que son but est de maintenir le ratio combiné de RSA Canada sous la barre des 94 %.