L’Alliance pancanadienne pharmaceutique et l’Association canadienne du médicament générique ont annoncé une baisse entre 25 et 40 % du prix de près de 70 médicaments génériques. Les associations avancent que la réduction entraine un rabais pouvant atteindre 90 % par rapport au prix des médicaments de marque équivalents. Des médicaments réduits, on retrouve ceux utilisés pour traiter l’hypertension, l’hypercholestérolémie et la dépression.

Les associations prévoient que l’initiative permettra de réaliser des économies de 385 millions de dollars supplémentaires dès la première année, qui peuvent aller jusqu’à trois milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Celles-ci s’ajoutent aux économies de 250 M$ annuellement issues d’une précédente entente. Cette dernière a permis d’économiser plus d’un milliard de dollars lors des cinq dernières années.

L’ACCAP s’en réjouit

L’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) a applaudi l’entente survenue entre les associations. « C’est là une excellente nouvelle, et nous nous réjouissons tout particulièrement du fait que ces rabais continueront de s’appliquer aux régimes offerts par les employeurs, profitant ainsi à l’ensemble des travailleurs canadiens », dit Stephen Frank, président et chef de la direction de l’ACCAP.

« Cette entente fera baisser les couts pour le système et contribuera à faire en sorte que les employeurs continuent d’avoir les moyens d’offrir des régimes d’avantages sociaux complémentaires à leurs employés », ajoute M. Frank.

Maintenir la viabilité des régimes d’assurance médicaments

L’Alliance et l’Association soutiennent que cette nouvelle réduction des prix permet « d’accroitre la pérennité des régimes d’assurance médicaments » et qu’elle entrainera « une uniformisation des prix dans l’ensemble du pays ».

L’ACCAP les félicite d’avoir trouvé « une solution judicieuse pour maintenir la viabilité de notre système d’assurance médicaments », qualifiant l’entente de partenariat innovant, et qu’il s’agirait de la meilleure façon de s’assurer que les médicaments d’ordonnance demeurent abordables.