Le Groupement des assureurs automobile (GAA) a rapporté une hausse de 7 $ de la prime moyenne en assurance automobile au cours de la dernière année, qui représentait une première hausse en dix ans.

Or, cette donnée est calculée en dollars courants. Un assureur de dommages, qui a souhaité conserver l’anonymat, a fait remarquer au Journal de l’assurance que cette donnée cache une autre réalité une fois qu’elle est calculée en dollars constants.

En 2005, la prime moyenne était de 589 $. Cette somme équivaut à 688 $ de 2015, une fois qu’elle est calculée en dollars courants et en y appliquant les variations de l’Indice des prix à la consommation.

Ainsi, sur dix ans, cet assureur a calculé que la prime moyenne au Québec a diminué de 22,6 % sur dix ans, et ce, malgré la récente hausse de 7 $.