L’industrie de l’assurance ne peut plus ignorer le réchauffement planétaire. C’est la grande conclusion qui est ressortie du colloque Planète Assurance, organisé par Le Journal de l’assurance et l’Institut d’assurance de dommages du Québec le 8 juin dernier, au Club St-James.Les participants ont eu froid dans le dos à entendre Jacinthe Lacroix, conseillère scientifique sur les changements climatiques chez Environnement Canada, décrire les effets passés et futurs des changements climatiques. Néanmoins, celle-ci estime qu’il reste encore dix ans pour changer le cours des choses.

De leur côté Mark Way, de Suisse Re, et Paul Kovacs, de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques, ont souligné que les assureurs devront être prêts à montrer la voie à suivre lorsque de grandes catastrophes surviendront.

Plus de détails le mois prochain!

L’équipe du Journal de l’assurance et de l’Institut d’assurance de dommages du Québec remercient les participants et commanditaires de leur soutien!