Le PDG d’Empire Vie Mark Sylvia affirme qu’il est du genre à ne jamais dénigrer ses concurrents. « Ce que je pense d’eux, c’est qu’ils sont brillants, en plus d’être bien capitalisés et de savoir ce qu’ils font. »

Pour jouer dans la cour des grands, il faut être au summum de ses capacités, précise-t-il. « Nous sommes de moins en moins, ceux qui nous entourent sont de plus en plus gros, alors tout le monde a intérêt à s’atteler à la tâche encore mieux qu’avant. »

Lorsqu’il parle à ses employés des éléments clés d’une compagnie solide, il illustre ses propos en évoquant ce qu’il appelle le « triangle de pouvoir » : le Produit, la Personne et le Procédé.

Empire Vie est une entreprise axée sur le Produit. Les produits qu’elle offre doivent donc répondre à la demande du consommateur. Dans le triangle, le côté qui correspond à la « Personne » signifie qu’il faut donner un pouvoir d’action au personnel et le mobiliser, en plus de renforcer les relations entre la compagnie et les conseillers. « Ce sont nos partenaires commerciaux. »

Le troisième côté du triangle – le Procédé – signifie qu’Empire Vie voit à traiter son fonctionnement et ses contrats en suivant les procédés prévus aussi fidèlement que la chose est humainement possible. « J’ai un mot d’ordre que j’aime bien répéter : c’est Rapidité, Qualité, Économie. Rapidité », parce que c’est ce qu’on exige, de nos jours. « Qualité », parce qu’on veut faire le moins d’erreurs possible. Mais « Économie »? « Tout le monde, sur le marché, doit réduire ses couts. Nous ne faisons pas exception. »

Comment s’y prendra-t-il pour surclasser la concurrence? « Pour cela, je compte sur ce que j’appelle le P.O.E. : Planification, Organisation, Exécution. En affaires, tout ce que l’on se retrouve à faire a d’abord été une idée qui a fait l’objet d’une planification, autour de laquelle on a organisé les ressources nécessaires puis exécuté le plan prévu. Ce qu’il faut, c’est cibler davantage sa démarche. »

Du côté d’Empire Vie, la compagnie devra pour ce faire concentrer son énergie sur ce qu’elle réussit le mieux et se fixer un certain nombre de priorités bien définies. « Quand on est devant des concurrents d’envergure qui font vraiment bien leur travail, on ne peut pas disperser ses ressources et essayer de faire plein de choses à la fois. On en revient à la notion de Planification, Organisation, Exécution. Il faut comprendre nos marchés, choisir ceux qui nous intéressent puis tout faire pour y exceller. Ainsi dit, cela semble simple à faire, mais c’est vraiment tout un défi. » Selon lui, seul un bon travail d’équipe permet d’y arriver.