Pour se positionner face aux défis qui l’attendent, la Financière Manuvie a adopté une stratégie qui se déploie selon trois axes. L’un d’eux implique d’être plus présent en distribution directe, mais aussi de déployer des réseaux de conseils accessibles partout et en tout temps.

Donald Guloien Le premier axe porte sur l’établissement de relations globales et durables avec ses clients. « Nous allons revoir l’orientation stratégique de notre société, dit Donald Guloien, PDG de Manuvie. D’entreprise traditionnellement centrée sur les produits et la distribution, nous deviendrons aussi une entreprise orientée sur les clients qui offre des solutions axées sur leurs besoins. Nous allons transformer notre organisation de manière à placer le client au cœur de tout ce que nous faisons, en intégrant cette orientation à notre culture aussi bien qu’à notre mode d’exploitation. »

M. Guloien fait d’ailleurs remarquer que les conseillers avec qui Manuvie traite et le personnel de première ligne de l’assureur sont déjà axés sur le client. « Il nous faut maintenant étendre ce souci à toute notre entreprise et nous doter d’outils et de capacités de pointe afin de réaliser cet objectif. Nos réseaux de distribution sauront se distinguer de leurs concurrents grâce à notre capacité à offrir des produits aussi bien d’assurance que de gestion de patrimoine et à proposer des solutions résolument axées sur les besoins de nos clients », dit-il.

Pour concrétiser ce premier volet de sa stratégie, M. Guloien veut que Manuvie en vienne à développer une vision globale du client qui permettra de personnaliser davantage les conversations et de les rendre plus pertinentes. L’assureur souhaite aussi offrir une expérience simplifiée, plus axée sur les besoins du client. Il compte fournir à ses distributeurs des outils qui leur permettront de mieux répondre à un éventail élargi de besoins.

De plus, Manuvie développera les réseaux lui procurant plus de contrôle sur l’ensemble de l’expérience client et lui permettant de répondre à des besoins plus variés. « Dans ce contexte, nous renforcerons les modes de distribution directe et les réseaux de conseils accessibles partout et en tout temps », a fait savoir M. Guloien.

Deuxième axe de développement : continuer de développer et d’intégrer ses activités mondiales de gestion de patrimoine et d’actifs. M. Guloien souhaite aussi que Manuvie établisse des bureaux de gestion des placements dans des marchés clés, sans se limiter aux régions où l’assureur est déjà présent.

« Aux quatre coins de la planète, les gens sont de plus en plus nombreux à avoir besoin de services de gestion de patrimoine et d’actifs de premier plan. Nos clients potentiels et nos occasions de placement se situent un peu partout. Nous comptons étendre notre empreinte de façon sélective pour répondre aux besoins de nos clients, qu’il s’agisse d’investisseurs individuels, de caisses de retraite ou de fonds d’État », dit le PDG de Manuvie.

Le troisième axe de la stratégie de Manuvie concerne l’optimisation de ses compétences et de son expérience à l’échelle internationale. « Nous comptons réaliser des investissements considérables et pour en tirer pleinement parti, nous devons les mobiliser à l’échelle mondiale », a-t-il commenté.