Manuvie Corporation financière a enregistré une hausse d’un peu plus 42 % de son bénéfice net au troisième trimestre de 2018, celui-ci s’établissant à 1,57 milliard de dollars (G$). Au même trimestre de 2017, celui-ci était de 1,1 G$.



« Au cours du trimestre, nous avons de nouveau dégagé un résultat tiré des activités de base et un résultat net solides, qui ont tous deux progressé de plus de 10 % par rapport à ceux de la période correspondante de l’exercice précédent. Nous avons aussi grandement augmenté l’efficacité des fonds propres de nos activités traditionnelles et avons annoncé récemment la conclusion de trois transactions qui devraient permettre de libérer des fonds propres de plus de 1 milliard de dollars », a déclaré Roy Gori, président et chef de la direction de Manuvie.

Baisse des ventes au Canada

Au Canada, le résultat tiré des activités de base s’est fixé à 351 millions de dollars (M %), une baisse de 52 M$ (13 %) par rapport au troisième trimestre de 2017. Or, le résultat net attribué aux actionnaires a atteint 109 millions de dollars (M$) au troisième trimestre de 2018, comparativement à 432 M$ à la même période de l’an dernier. Sans en préciser la nature, Manuvie explique que c’est chute correspond à une charge nette de 242 M$, contre un profit de 29 M$ au troisième trimestre de 2017, qui n'est pas comptabilisée au résultat tiré des activités de base.

De manière globale, les souscriptions d’équivalents de primes annualisées ont diminué de 14 % entre le troisième trimestre de 2018 et celui de 2017. Elles étaient de 245 M$, alors qu’elles ont atteint 210 M$. Manuvie attribue la baisse uniquement par la « variabilité inhérente au marché de l’assurance pour groupes de grande taille ». En effet, les souscriptions en assurance collective ont baissé de 35 %, passant de 120 M$ à 78 M$.

En revanche, les souscriptions pour l’assurance individuelle ont connu une croissance de 18 % au troisième trimestre pour s’établir à 78 M$. Manuvie explique que c’est dû à une solide performance de son nouveau produit Vie Manuvie avec participation après un trimestre d’activité.

La réforme fiscale américaine profite

Par ailleurs, la réforme fiscale américaine, qui avait amené l’assureur à déclarer une perte de 1,6 G$ au quatrième trimestre de 2017, a fini par lui profiter. Au bilan trimestriel, Manuvie a inscrit un produit de 124 M$, qui n’a pas été comptabilité dans le résultat tiré des activités de base, mais qui s’ajoute à son résultat net de 1,57 G$.