Après iA groupe financier, la Société Financière Manuvie est le second grand assureur vie canadien à déclarer un bénéfice net en augmentation au deuxième trimestre de 2019.

Le bénéfice net de l’entreprise s’élève en effet à 1,5 milliard de dollars (G$) pour cette période, quand il était de 1,3 G$ au deuxième trimestre de 2018. Cela représente une hausse de 200 millions de dollars (M$), soit 17 %.

L'augmentation enregistrée au deuxième trimestre de 2019 « reflète principalement la non-récurrence de frais de restructuration de 200 millions de dollars comptabilisés au deuxième trimestre de 2018 », dit Manuvie.

Baisse du marché canadien

En ce qui concerne les seules activités canadiennes de l’entreprise, le bénéfice net est en baisse de 37 %. Il passe de 502 M$ au deuxième trimestre de 2018 à 317 M$ au deuxième trimestre de 2019. Le seul autre segment en baisse est celui des activités américaines de Manuvie, pour lequel le bénéfice net a diminué de 19 % puisqu’il est de 502 M$ au deuxième trimestre de 2019, quand il était de 620 M$ à la même période l’an dernier.

Toujours pour le Canada, le total des primes et dépôts pour les trois secteurs canadiens confondus s’élève à 3,7 G$ au deuxième trimestre de 2019. Ce total était de 4,2 G$ au deuxième trimestre de 2018. La baisse est ici de 12 %.

Si l’on décortique ce total, l’on note que les primes et dépôts du secteur de l’assurance collective ont baissé de 18 %, passant de 2,8 G$ au deuxième trimestre de 2018 à 2,3 G$ au deuxième trimestre de 2019. Les primes et dépôts du secteur des rentes ont baissé de 6 %, pour s’établir à 498 M$ au deuxième trimestre de 2019. Quant aux primes et dépôts du secteur de l’assurance individuelle, elles ont augmenté de 5 %, pour s’établir à 939 M$ au deuxième trimestre de 2019.

Trois assureurs vie canadiens reculent

Si le bénéfice net de Manuvie et de iA Groupe financier a augmenté au deuxième trimestre de 2019 par rapport au deuxième trimestre de 2018, celui de Great-West Lifeco, de la Financière Sun Life et d’Empire Vie a baissé.