Au deuxième trimestre de l'exercice 2016, la Financière Sun Life a enregistré un bénéfice net de 480 millions de dollars (M$), contre 726 M$ au deuxième trimestre de 2015 (soit une baisse de 34 %). Le bénéfice d'exploitation net s'est lui chiffré à 474 M$ pour le trimestre, comparativement à 731 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent (- 35 %).

Selon la compagnie, le recul des taux d'intérêt, et son incidence sur les marchés, a eu pour effet de réduire le bénéfice net de 80 M$ sur la période. Ce même bénéfice net reflète également les résultats défavorables enregistrés au chapitre de la morbidité, essentiellement à la Division des garanties collectives de la FSL États-Unis.

« Poursuivre nos investissements dans la croissance interne »

« La stratégie de la Financière Sun Life a produit de bons résultats au deuxième trimestre et nous a permis de dégager un bénéfice net sous-jacent de 554 M$ et un rendement des capitaux propres sous-jacent de 11,9 % malgré des conditions difficiles, a déclaré Dean Connor, président et chef de la direction de la Financière Sun Life. Nous avons réalisé de solides progrès relativement à l'intégration des acquisitions annoncées au cours de l'exercice précédent, en plus d'augmenter notre participation dans nos coentreprises en Asie et de poursuivre nos investissements dans la croissance interne. »

Recul de l’actif sous gestion

Par ailleurs, le rendement d'exploitation des capitaux propres et le rendement des capitaux propres sous-jacent se sont chiffrés à 10,1 % et à 11,9 %, respectivement, pour le deuxième trimestre de 2016, comparativement à 16,5 % et 13,9 % au deuxième trimestre de 2015.

Le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent de Sun Life Canada s'est établi à 214 %. La trésorerie et les autres actifs liquides se sont chiffrés à 804 M$ pour la Financière Sun Life et ses sociétés de portefeuille en propriété exclusive.

Enfin, l'actif géré à l'échelle mondiale s'est établi à 865 G$, comparativement à 891 G$ au 31 décembre 2015.

Bénéfice net en recul de 45 % au Canada

Au Canada, le bénéfice net de la FSL Canada s'est chiffré à 185 M$ au deuxième trimestre de 2016, comparativement à 337 M$ pour le deuxième trimestre de 2015 (- 45 %). Le bénéfice d'exploitation net s'est chiffré à 191 M$ (contre 331 M$). Les souscriptions de produits d'assurance individuelle ont augmenté de 16 % sur la période, en raison des fortes souscriptions d'assurance permanente continuant à être enregistrées par le réseau de distribution aux intermédiaires.