Deux solutions de commerce électronique existent dans l'industrie. Les deux permettent l'inscription unique (single sign on) pour que le courtier puisse accéder à l'ensemble des systèmes informatiques des assureurs. Cette technologie évite à un courtier de multiplier les validations par NIP et mots de passe, ce qui accélère les processus d'affaires et diminue les coûts administratifs.

Nexisys

Nexisys a été développé par Brovada Technologies qui affirme s'être relié à quelque 35 systèmes informatiques d'assureurs et de fournisseurs. Cette technologie XML permet de transmettre en temps réel, à l'assureur, les données sur le client recueillies par le courtier à l'aide de son système de gestion de cabinet.

Nexisys permet l'entrée unique des données pour un usage avec de multiples compagnies. Cette solution permet le téléchargement de nouvelles affaires, les demandes de renseignements généraux, d'indemnité et de facturation et les avenants.

En janvier 2006, Nexisys et Keal ont annoncé que les courtiers pouvaient transiger en temps réel avec AXA Insurance.

Power Broker, un autre logiciel de gestion de cabinets appartenant à Zycomp Systems, basée en Colombie-Britannique, a aussi rendu Nexisys accessible à ses courtiers. Depuis avril 2006, les quelque 1000 cabinets qui utilisent Power Broker peuvent transiger avec les assureurs reliés à Nexisys.

Au moment de fermer la présente édition, Brovada disait avoir relié à son portail Economical, Royal Sun Alliance, ING et Gore Mutual. Des travaux étaient en cours avec Aviva, Dominion, Lombard et Wawanesa. Quelque 60 cabinets transigent par Nexisys, 30 en cours d'installation et entre 100 et 150 en liste d'attente. Les cabinets déjà installés réalisaient environ 2400 transactions par mois.

Warp

Applied compte aussi une solution qui relie en temps réel les cabinets et les assureurs. Cela permet d'obtenir entre autres les taux véritables, la souscription, l'émission de polices, la gestion des réclamations.

Au Canada, Applied affirme que 300 courtiers utilisent Warp quotidiennement au Canada, réalisant quelque 13 5000 transactions par mois avec un certain nombre d'assureurs. En octobre dernier, Dominion du Canada annonçait ainsi que les courtiers dotés du logiciel d'Applied pouvaient transiger par son portail par le biais de Warp. Royal&Sun Alliance l'avait précédé en janvier 2006.

Mais Applied ne compte ni assureur ni courtier qui transigent par Warp au Québec. Martin Ouellet, directeur régional des ventes pour le Canada, explique que le service est pourtant disponible depuis quatre ans.

« Les questions politiques au sein de l'industrie et le portail du CEPA ont peut-être joué en notre défaveur, affirme-t-il. Mais la disparition du portail du CEPA a fait en sorte que les assureurs ont manifesté beaucoup d'intérêt envers Warp depuis un an. Nous nous croisons les doigts. »