Le ministère des Finances a officialisé l’extension qui permettra aux représentants en assurance de personnes et en assurance collective de vendre le RVER plus longtemps. Son arrêté ministériel publié dans la Gazette officielle du Québec le 4 février prolonge en effet la période transitoire prévue à l’article 139 de la Loi sur les régimes volontaires d’épargne-retraite (RVER) jusqu’au 31 décembre 2017.

Dans son arrêté numéro R-17.0.1-2014-13, le ministre des Finances, Carlos Leitao, a écrit qu’il y avait lieu de déterminer une date postérieure au 1er janvier 2016.

L’objectif de la période transitoire était d’éviter un goulot d’étranglement dans la distribution du nouveau régime. Les employeurs qui comptent 20 employés ou plus devront en effet mettre un RVER en place avant le 31 décembre 2016, s’ils n’ont aucun autre régime. La date butoir est le 31 décembre 2017 pour les entreprises de 10 à 19 employés.Celle des entreprises de 5 à 9 employés demeure indéterminée mais ne sera pas avant le 1er janvier 2018.

Selon la Régie des rentes du Québec, environ 1,9 million de travailleurs, soit près de la moitié des travailleurs québécois, ne participent à aucun type de régime de retraite collectif. Les entreprises de moins de cinq employés n’auront pas à implanter un RVER.