Un tiers des Canadiens sondés par CIBC n’atteindront pas les objectifs financiers qu’ils se sont fixés au début de l’année. Parmi les raisons les plus fréquentes pour expliquer cet échec, on retrouve les dépenses inattendues (47 %), ne pas avoir gagné suffisamment d’argent (41 %), un changement dans sa situation financière (24 %) et l’incapacité de suivre le plan établi en début d’année (20 %).

Aussi, ils ne sont que 13 % à avoir atteint tous leurs objectifs financiers au cours de 2014. Une proportion de 30 % dit en avoir atteint certains et qu’ils devraient être en mesure de les atteindre tous d’ici la fin de 2014. Ce sont 22 % des répondants qui ne se sont fixé aucun objectif d’épargne.