À l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires de Willis Group et de Towers Watson ont approuvé les conditions nécessaires afin d’achever la fusion des deux sociétés. Ces dernières prévoient que la transaction sera conclue au début de l’année 2016, sous réserve des conditions de clôture habituelles, comme notamment l'obtention de certaines approbations réglementaires.

« Nous sommes heureux du résultat du vote et remercions tous nos actionnaires pour leur soutien, a ainsi déclaré John Haley, président et chef de la direction de Towers Watson. Nous sommes convaincus que la fusion de Towers Watson et de Willis Group va accélérer les stratégies à long terme des deux sociétés, en plus de créer une valeur ajoutée importante pour les actionnaires. Nous sommes impatients de travailler avec Willis afin de mener à bien cette transaction. »

« Grâce au soutien de nos actionnaires, nous sommes maintenant concentrés sur l'achèvement de la transaction, afin de tirer le plein potentiel de l’opération, a pour sa part souligné Dominic Casserley, chef de la direction de Willis. Les efforts en cours vont créer une valeur substantielle pour les actionnaires grâce à l’augmentation des revenus et des flux de trésorerie, mais aussi, grâce à une croissance supérieure à celle que Willis Group pourrait obtenir indépendamment. »

Lors de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Willis, ces derniers ont approuvé une proposition pour que Willis émette de nouvelles actions à destination des actionnaires de Towers Watson en vue de compléter la fusion. Les actionnaires de Willis ont également approuvé des propositions visant à modifier le nom de la société combinée à Willis Towers Watson à l'issue de la fusion et à exécuter un regroupement d'actions dans lequel 2.6490 actions de Willis seraient converties en une action de Willis Towers Watson.

Du côté de Towers Watson, les actionnaires ont voté en faveur d'une proposition visant à approuver l'accord de fusion avec Willis, la seule approbation des actionnaires de Towers Watson requis pour terminer la fusion. Les actionnaires ont également approuvé, sur une base non contraignante, les mécanismes de rémunération des hauts dirigeants désignés concernant les opérations prévues par la convention de fusion.