(SB) De 2005 à 2009, c'est au Québec qu'Aviva Canada a été victime du plus grand nombre de cambriolages au pays. Ainsi, au Québec, le nombre de demandes d'indemnité est 2 fois plus élevé que la moyenne nationale. Au Manitoba, le risque de se faire cambrioler est 1.5 plus important que la moyenne nationale. Il est 1.2 fois plus élevé que celle-ci en Colombie-Britannique et en Saskatchewan. L'Alberta connait, elle, une fréquence des cambriolages égale à la moyenne nationale.Aviva rappelle aussi que le risque de cambriolage augmente durant la période estivale. Ainsi, en juin, la fréquence des cambriolages de résidences augmente de 4 % en par rapport à la moyenne mensuelle. Puis, elle connait une hausse de 9 % en juillet et de 20 % en aout. Lucie Fréchette, vice présidente développement des affaires pour le Québec d'Aviva, ajoute que le risque de se faire cambrioler ce jour-là est 28 fois plus élevé que le dimanche.
La vigilance des futurs vacanciers devrait être d'autant plus accrue que la valeur moyenne des articles volés a augmenté de 24 % depuis 2002. Elle est ainsi passée de 4 476 $ à 5 560 $ en 2009. Ordinateurs portables, cellulaires et consoles de jeux sont très prisés des cambrioleurs, dit l'assureur.