Joints par le Journal de l’assurance, tant le ministère des Finances du Québec que l’Autorité des marchés financiers ont préféré retenir leurs commentaires à la suite du dépôt du Rapport d’application sur la Loi sur la distribution des produits et services financiers.

Le Journal de l’assurance a d’abord joint Carlos Leitao, ministre des Finances du Québec, qui a décliné l’offre d’entrevue. « Le sujet est très technique, le ministre n’accordera donc pas d’entrevue sur le sujet », a indiqué par courriel son attaché de presse Andrée-Lyne Hallé.

Le Journal de l’assurance a ensuite tenté d’obtenir une entrevue avec le sous-ministre Richard Boivin, qui a écrit de larges pans du Rapport d’application. Il a décliné notre offre d’entrevue pour ne pas influencer la consultation en cours.

L’Autorité des marchés financiers adopte la même approche. « L’Autorité s’est déjà exprimée sur des sujets comme le Fonds d’indemnisation ou la vente par Internet sans représentants. Elle ne souhaite pas influencer la consultation publique en envoyant des indications. À l’industrie de s’exprimer », affirme son porte-parole et chef des médias, Sylvain Théberge.

L’Autorité, qui prend note toutefois des « questions très pertinentes » soulevées dans le rapport, rappelle qu’en dernier lieu, elle s’en remettra aux décisions du gouvernement. « Nous serons là pour appliquer la règlementation que le gouvernement souhaitera, ou non, faire évoluer », dit M. Théberge.