Intact Corporation financière a rapporté un bénéfice net de 159 millions de dollars (M$) au premier trimestre de 2019, en hausse de 56 M$ par rapport à 2018, et ce, malgré une détérioration du ratio combiné, qui est passé de 99,2 % à 101,5 %.



Compte non tenu des activités américaines, le ratio combiné d’Intact au Canada est de 102,9 %, ce qui « reflète les conditions hivernales difficiles au Canada ». Celui-ci a été contrebalancé par « le rendement solide en assurance des entreprises aux États-Unis », menant à un ratio combiné de 94 % pour les activités américaines.

« Nos équipes ont déployé beaucoup d’efforts au cours du trimestre pour aider nos clients à se remettre des conditions hivernales particulièrement difficiles, affirme Charles Brindamour, chef de la direction d’Intact. Le rendement sous-jacent de tous nos secteurs d’activité s’est amélioré, particulièrement en assurance automobile des particuliers. En assurance des entreprises aux États-Unis, nos plans d’action continuent de donner les résultats escomptés. »

Le durcissement du marché profitera à Intact

Le rendement des capitaux propres de 10,6 % est supérieur à celui de l’industrie, selon M. Brindamour. Cette tendance devrait se poursuivre, dit-il. « Dans un contexte de durcissement des conditions de marché, nous nous attendons à ce que notre rendement des capitaux propres s’améliore et à ce que le surclassement par rapport à l’industrie demeure important en 2019. Nous sommes aussi en bonne position pour saisir des occasions de croissance dans ce contexte. »

Par ailleurs, Intact s’attend à ce que les primes augmentent entre 5 et 10 % au cours des douze prochains mois, grâce au contexte de durcissement du marché « découlant de la faible rentabilité de l’industrie dans tous les secteurs d’activité », ce qui fait pression sur les tarifs.

Au premier trimestre de 2019, les primes ont augmenté de 6 % en raison des hausses de tarifs moyennes de 7 % dans l’ensemble des secteurs d’activité. Celles-ci se sont établies à un peu plus de 2,2 milliards de dollars (G$), par rapport à un peu moins de 2,1 G$.

Perte en souscription

L’assureur a toutefois enregistré une perte de souscription de 37 M$ pour le trimestre se terminant le 31 mars, alors qu’il avait eu un bénéfice de 19 M$ à la même période de 2018.

Louis Marcotte, premier vice-président et chef des finances, souligne que le cout des sinistres, totalisant 165 M$ avant impôts, est responsable de ce résultat. Ce cout a toutefois été contrebalancé « en partie par une bonne croissance du produit net des placements et du bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement tiré de la distribution, ainsi que par une économie d’impôt sur le résultat opérationnel de 17 M$ ».

Soutien aux sinistrés des inondations

Intact a également annoncé avoir offert un don de 200 000 $ à la Croix-Rouge canadienne en soutien aux sinistrés des inondations qui sont survenues dans plusieurs régions du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.

« Durant ces moments difficiles, nos pensées vont aux gens affectés. Nous avons mis en œuvre notre plan d’intervention il y a plusieurs jours et plus de 3 600 employés de l’indemnisation sont prêts partout au pays à aider les clients touchés par la fonte rapide de la neige, la pluie et les inondations au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick », dit Louis Gagnon, président des opérations canadiennes d’Intact.

Ce versement s’ajoute aux dons faits par iA Groupe financier, La Capitale Assurance, Promutuel, le Mouvement Desjardins et l’Association des banquiers canadiens.

La semaine dernière, l’organisme avait annoncé avoir récolté trois millions de dollars en dons et aide financière du gouvernement. Une aide financière directe de 600 $ sera remise aux sinistrés inscrits auprès de la Croix-Rouge canadienne.