Après une année 2013 difficile, les ventes d’assurance maladies graves ont pris du mieux, révèle le dernier sondage de LIMRA sur ce marché. En termes de nouvelles primes, elles ont crû de 4 % au premier trimestre de 2015, par rapport au premier trimestre de 2014.

Dans l’ensemble du marché, les nouvelles primes ont crû pour se porter à 25,2 millions de dollars (M$) au premier trimestre. Il s’est vendu 23 783 polices lors de ce trimestre, soit à peu près le même nombre qu’au premier trimestre de 2014.

Produits qui avaient écopé en 2013 en raison des hausses de prix forcées par les bas taux d’intérêt à long terme, l’assurance permanente et l’assurance à période nivelée limitée ont cette fois alimenté la croissance. L’industrie canadienne a vendu 7,9 M$ de nouvelles primes du produit permanent au premier trimestre de 2015, soit 6 % de plus qu’au premier trimestre de 2014. Elle a vendu 12,1 M$ de nouvelles primes du produit à période nivelée limitée, soit une croissance de 7 %, selon la même période de comparaison.

Pour leur part, les ventes du produit d’assurance maladies graves temporaire en termes de nouvelles primes ont reculé de 5 % au premier trimestre de 2015, par rapport au premier trimestre de 2014, pour s’établir à 5,2 M$. 

Le nombre de polices vendues est demeuré stable pour chacune des trois catégories de produits. « Bien que les résultats aient été positifs pour les produits à période nivelée limitée, les deux produits demeurent sous les niveaux atteints au même trimestre de 2013 », commente l’analyste Rob Kanehl, dans le rapport de LIMRA. Au contraire, les résultats du produit temporaire demeurent bien au-delà de ceux enregistrés en 2013, malgré un déclin que l’analyste qualifie de petit.

Dans ses commentaires, M. Kanehl précise que les raisons qui expliquent le retour des ventes vers les produits diffèrent selon les fournisseurs sondés. Aucun thème principal ne se dégage, ajoute-t-il.

Il est toutefois connu dans l’industrie que les produits d’assurance maladies graves permanents et à cout nivelé ont vu leurs ventes freinées en 2013 par des hausses de prix. Dans son rapport de 2013, LIMRA avait d’ailleurs écrit que les ventes de 2012 avaient été stimulées par l’anticipation des hausses de prix à venir. 

L’assurance maladies graves affiche au premier trimestre de 2015 des primes en vigueur de 765,5 M$, en hausse de 7 % par rapport au premier trimestre de 2014. Au premier trimestre de 2015, ce marché compte 699 203 polices en vigueur, soit 7 % de plus qu’au même trimestre de 2014.