La compétition est de plus en plus forte pour les réassureurs qui se retrouvent sous pression, selon un rapport de Standard & Poor’s qui devrait sortir au courant du mois de septembre. Les primes de moins en moins importantes et les investissements de tiers partis font que le marché se trouve en mauvaise position pour garder à flot son capital. Même si le marché est difficile, les réassureurs ne se font pas de concurrence déloyale pour l’instant et sont plutôt à la recherche de marché plus profitables ou de stratégies d’investissements plus risquées, mais plus payantes, estime la firme de notation.