Financière Sun Life a augmenté de 21,4 % de son bénéfice net déclaré au premier trimestre de 2018. Celui-ci s’est élevé à 669 millions de dollars (M$), en hausse de 118 M$ par rapport au bénéfice net de 551 M$ du trimestre correspondant de 2017. L’actif sous gestion s’est aussi accru pour atteindre près de 979 milliards de dollars.

« Le présent trimestre a démontré la progression soutenue de notre stratégie axée sur le client ainsi que le renforcement de nos relations numériques visant à améliorer l’expérience de ce dernier. À la FSL Canada, presque tous les participants de nos régimes collectifs de soins de santé peuvent présenter leurs demandes de règlement directement sur le Web ou sur une application mobile, et plus de 2,1 millions de clients interagissent désormais avec nous de façon numérique », souligne Dean Connor, président et chef de la direction.

Bénéfice net et souscriptions en baisse au Canada

Le bénéfice net pour la filiale canadienne de Sun Life a baissé de 6 % au premier trimestre de 2018, s’établissant à 249 M$. L’incidence défavorable des marchés attribuable au recul enregistré par les marchés des actions est en cause.

De plus, les souscriptions ont aussi été réduites de 39 % au premier trimestre de 2018, après les fortes souscriptions résultant des modifications apportées aux lois fiscales et aux produits au premier trimestre de 2017. Ainsi, les souscriptions d’assurance individuelle sont passées de 451 M$ à 296 M$. Pour l’ensemble de la compagnie, les souscriptions d’assurance se sont chiffrées à 665 M$, en baisse de 14 % par rapport au trimestre correspondant de 2017.

Toutefois, Sun Life souligne que les versements aux régimes collectifs de retraite par les participants ont augmenté de 45 %, ou 224 M$, en raison des messages ciblés envoyés à ses clients, notamment via Ella, le coach numérique interactif de l’assureur.