Great-West Lifeco a clôturé le quatrième trimestre de 2018 avec un bénéfice net de 710 millions de dollars (M$). Une hausse de 81 % par rapport au quatrième trimestre de 2017, où le bénéfice net était de 392 M$.



Si l’on se concentre sur les seules activités canadiennes de la compagnie, le constat diffère. Le bénéfice net s’établit à 310 M$ au quatrième trimestre de 2018, alors qu’il était de 338 M$ au même trimestre de l’exercice 2017.

La société de portefeuille explique cette baisse de 8 % par deux facteurs. Le premier : l’augmentation de ses dépenses stratégiques et du développement de ses affaires. Le second : l’incidence du recul des marchés boursiers au quatrième trimestre de 2018. Great-West Lifeco précise que l’incidence de ces deux facteurs a été contrebalancée en partie par ses solides résultats sous-jacents.

2018 plus bénéfique que 2017

L’année 2018 dans son ensemble a été plus profitable que 2017 pour Great-West. Le bénéfice net pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 s’élève à 2 961 milliards de dollars (G$), contre 2 149 G$ pour l’exercice 2017. Il s’agit d’une hausse de 38 %.

Le bénéfice net de 2018 tient compte des couts de restructuration de 56 M$ liés aux activités de la compagnie au Royaume-Uni. Le bénéfice net pour 2017 tenait compte d’ajustements nets de 498 M$ liés à l’incidence de la réforme fiscale américaine, d’une charge nette de la vente d’un placement en titres de participation et à des couts de restructuration.

Au Canada aussi, les chiffres pour l’ensemble de l’année écoulée sont meilleurs qu’en 2017. Le bénéfice net s’est chiffré à 1 275 G$ pour l’exercice clos le 31 décembre 2018, contre 1 074 G$ pour l’exercice 2017. L’entreprise explique cette hausse par la croissance de ses résultats en collectif. La société de portefeuille a aussi profité de l’apport des modifications des bases actuarielles liées aux passifs relatifs aux contrats d’assurance.



À la recherche d’acquisitions

Paul Mahon, président et chef de la direction de Great-West Lifeco, s’est dit « très satisfait » du bénéfice enregistré par sa compagnie en 2018. « Nos exploitations canadienne, américaine et européenne ont toutes enregistré une croissance. Nous amorçons 2019 avec un important capital excédentaire, auquel s’ajoute un montant de 1,6 G$ tiré de la vente de nos activités d’assurance vie et de rentes aux États-Unis. Nous sommes donc en bonne position pour rechercher activement les occasions d’acquisition en vue de stimuler la croissance et la valeur à long terme. Nous examinons également d’autres mesures de gestion du capital qui pourraient atténuer les effets sur le bénéfice de la vente de nos activités aux États-Unis. »

Primes en hausse

Pour le quatrième trimestre 2018, le total des primes et dépôts de Great-West Lifeco s’élève à 37,6 G$, une hausse de 15 % par rapport au quatrième trimestre de 2017 (32,6 G$). Entre l’exercice global de 2018 et celui de 2017, on observe une hausse de 13 %. Les primes et dépôts s’élevant à 139,3 G$ au 31 décembre 2018, contre 123,1 G$ au 31 décembre 2017.