Grand départ de l’industrie : François Reneault, vice-président, indemnisation – projets nationaux, chez Intact Corporation financière, prendra sa retraite le 1er mai prochain. Grand rassembleur, humaniste et gentleman, M. Reneault quittera aussi les nombreuses fonctions bénévoles qu’il occupe dans l’industrie, notamment celles de président du comité d’arbitrage intersociété de l’Association canadienne des directeurs de sinistres d’assurance (ACDSA) et de président du conseil d’administration de Soutien-O-Sinistrés (SOS Sinistres).Son engagement pour l’avancement de l’industrie l’aura amené a œuvré pendant huit ans au conseil d’administration de la Chambre de l’assurance de dommages, dont trois ans à titre de vice-président, et antérieurement, aussi au conseil du Bureau des services financiers, aujourd’hui intégré au sein de l’Autorité des marchés financiers.

Ayant œuvré 41 ans dans l’industrie, M. Reneault est en quelque sorte un livre d’histoire sur l’évolution des compagnies d’assurance : il aura travaillé ainsi chez Canadian Universel, Gore Mutual, La Sécurité, Desjardins, Aetna, La Laurentienne, Boréal, AXA Assurance et Intact.

Depuis le 15 mars, c’est Me Marie-Annik Lamarche, directrice principale, assurance spécialisée et normes et règles chez Intact Assurance, qui remplace M. Reneault à la tête du comité d’arbitrage de l’ACDSA. Ce comité a pour vocation d’inviter les assureurs à s’entendre entre eux en cas de litiges inférieurs à 50 000 $. Me Lamarche œuvre dans le domaine de l’assurance depuis plus de 21 ans. Elle sera appuyée par Andrée Perrault, qui continuera d’assumer le rôle de secrétaire du comité. Chez SOS Sinistres, M. Reneault sera remplacé sur le conseil d’administration par Marie-Lucie Paradis, vice-présidente des opérations au Québec d’Intact Assurance. Il en avait cédé la présidence il y a quelques mois.