Filiale à 100% de la Financière Manuvie, Équinoxe mise désormais sur le service aux distributeurs. À ce titre, l’appellation Groupe financier Équinoxe a été remplacée par Les Services financiers Équinoxe.Le changement de raison sociale vise aussi à mieux préciser la mission de l’entreprise. « Nous n’effectuons pas un virage à 180 degrés, mais nous voulons plutôt cristalliser notre mission et notre vocation future pour remédier à la confusion des agents généraux. Nous nous positionnons comme une entreprise de services », expliquait le directeur général, Daniel Dessureault.

Notons que M. Dessureault a quitté ses fonctions peu de temps après cette entrevue avec le Journal de l’assurance. C’est Patrick Duffy qui le remplace. Celui-ci compte 17 années de service au sein de Manuvie.

L’entreprise agit comme intermédiaire entre les agents généraux et les assureurs. Elle regroupe plus de 30 agents généraux et quelque 3 500 conseillers à travers le pays. « Nos clients sont les agents généraux et nous travaillons avec eux afin de développer des services aux courtiers », indiquait l’ex-directeur général.

Les Services financiers Équinoxe a une entente de distribution avec Manuvie, RBC Assurances, Standard Life et AIG Vie du Canada. Il se charge des relations avec ces assureurs pour les agents généraux. Équinoxe n’a toutefois aucun regard sur la gestion interne de ceux-ci.

Quelque 60% des affaires d’Équinoxe sont liées à l’assurance vie ainsi qu’aux prestations du vivant alors que 40% ont trait aux fonds distincts. Équinoxe ne distribue ni fonds communs, ni assurance collective.

Au regard de ses résultats 2005, Équinoxe a versé 78% plus de commissions qu’en 2004. Au chapitre des ventes, toujours en 2005, l’Ontario a produit 38% des revenus d’Équinoxe, suivi de l’Ouest du pays avec 29%, le Québec avec 19% et les provinces atlantiques avec 14%.