Empire Vie veut se rapprocher de ses clients, insiste Les Herr. Axé sur la croissance organique, il veut accroitre les affaires à partir de ses clients existants.« Nous avons plusieurs clients mais qu’en savons-nous? Comment travailler avec nos distributeurs pour obtenir une plus grande part du portefeuille de nos clients? » Comme d’autres, Empire Vie a consacré son énergie à administrer et répondre aux besoins des distributeurs, dit M. Herr. Il veut changer d’approche. « Nous avons senti l’importance de nous centrer davantage sur nos clients. »

Simplifier la structure des produits et les communications aux clients est une façon d’y arriver. « L’assurance vie, c’est l’assurance vie. Pourquoi la compliquer avec fanfare et trompettes? » Empire planche ainsi sur des produits simplifiés.

Cette année, l’assureur a lancé un programme pour fidéliser la clientèle. Empire pour la vie permet d’obtenir un crédit de 5 % sur les frais de gestion annuels si on détient un fonds distincts Catégorie pendant 10 années consécucutives, versé à partir de 2022. On veut encourager les clients à demeurer avec nous à long terme, dit M. Herr.

Même une simple courtoisie peut rapprocher les clients de la compagnie, ajoute-t-il. « Aussi simple que de dire merci à nos clients de longue date. Combien de clients canadiens d’assureurs ont-ils déjà reçu un message comme… ‘Vous êtes notre client depuis 10 ou 25 ans, et nous vous remercions de faire affaire avec nous’. »

Empire Vie a comme projet de développer une base de données qui donnera le profil du client en un coup d’œil. Clients, distributeurs ou représentants du service à la clientèle accéderont à ce profil illustrant les divers produits que détient un client. Ces informations sont actuellement éparpillées à travers plusieurs systèmes, explique M. Herr. Il compte mettre l’essentiel du système en place d’ici la fin de l’année.

« Nous avons des centaines de millier de clients en investissement. Ont-ils de l’assurance avec nous? Je n’en ai aucune idée. Je veux le savoir. »

Avec des données-clients bonifiées, Empire pourrait alimenter ses conseillers  avec des références, en particulier de clients mal desservis. « Combien de clients dorment-ils tranquillement dans la filière de leur conseiller, comme des orphelins? Pouvons-nous les réveiller pour vous? Toutes les parties en présence y gagneront. »