Pour le trimestre clos le 31 mars 2018, le Mouvement Desjardins a enregistré une hausse d’excédents avant ristournes aux membres de 501 millions de dollars (M$), une croissance de 118 M$, ou 30,8 %, par rapport au premier trimestre de 2017.

Les résultats d’exploitation de la coopérative ont augmenté de 7 % pour atteindre 4,02 milliards de dollars, contre 3,76 milliards de dollars au trimestre correspondant de l’année précédente.

Reprise en assurance de dommages

Les activités d’assurance du Mouvement Desjardins ont connu une hausse, tant dans le secteur de gestion de patrimoine et assurance de personnes que celui d’assurance de dommages.

Ce dernier avait enregistré une perte de 18 M$ au premier trimestre de 2017, alors qu’il a généré un excédent net de 26 M$ au trimestre clos le 31 mars 2018. Desjardins explique que la croissance découle notamment de la hausse des revenus de placement et de l’augmentation moins importante de la contrepartie éventuelle à payer dans le cadre de l’acquisition des activités canadiennes de State Farm.

Croissance de 44 % en assurance de personnes

Les gains sur disposition de titres et de placements immobiliers ont profité au secteur de gestion de patrimoine et d’assurance de personnes, qui présente des excédents nets de 206 M$. Cette augmentation de 44,1 % est aussi soutenue par la hausse des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion, mais est compensée en partie par l’expérience technique moins favorable pour le trimestre.

Les primes nettes s’élèvent à 2,14 G$, en hausse de 7,9 %. Desjardins précise que la progression des activités en assurance de personnes et en assurance de dommages, en plus de l’effet du traité de réassurance signé dans le cadre de l’acquisition de State Farm expliquent l’augmentation.