L’Autorité des marchés financiers vient de publier le Rapport annuel sur les institutions financières 2015, qui dresse le portrait de l’industrie et présente les enjeux auxquels font face les sociétés d’assurance au Québec.

On y apprend ainsi que la croissance des primes directes souscrites des 175 assureurs autorisés à exercer en assurance de dommages au Québec en 2015 a été de plus de 5 % en 2015. Il s’agit - de loin - de la plus forte hausse observée au cours des dix dernières années. Le volume des primes directes souscrites est ainsi passé de 8,7 G$ en 2014 à près de 9,2 G$ en 2015. Ce taux de croissance est bien au-dessus de celui de l’économie du Québec qui a plutôt ralenti de 1,1 % en 2015.

Croissance très importante en biens

De plus, pour 2015, les taux de croissance des primes directes souscrites des assureurs à charte québécoise, canadienne et étrangère ont été, respectivement, de 2,7 %, 6,6 % et 8,4.

À noter que pour la seule année 2015, l’industrie enregistre des taux de croissance très importants en biens, autant en assurance des particuliers, avec 9,6 %, qu’en assurance des entreprises avec 4,4 %.

Intact possède 25 % du marché

Consolidation oblige, il est à noter que les dix assureurs ou groupes d’assureurs les plus importants du secteur de l’IARD ont recueilli plus des trois quarts (76,5%) des 9,2 G$ de primes directes souscrites.

Pour l’année 2015, la part de marché du plus important joueur (soit Intact) a légèrement augmenté par rapport à celle de 2014, elle est passée de 24,2 % à 24,9 %. De plus, il est à noter qu’au cours des trois dernières années, les parts de marché sont demeurées relativement stables, quel que soit le nombre d’assureurs ou groupes d’assureurs considérés (voir tableau ci-dessous).

 

Parts de marché