Manuvie Corporation financière a présenté un bénéfice net de 4,8 milliards de dollars (G$) en 2018. Il s’agit d’une hausse de 128 % par rapport à l’année 2017, pour laquelle la société de portefeuille déclarait un bénéfice net de 2,1 G$. Il s’agit du bénéfice net le plus élevé jamais enregistré par la société, a affirmé Roy Gori, président et chef de la direction.



La réforme fiscale américaine avait particulièrement fait mal à Manuvie en 2017. C’est en partie ce qui explique sa progression en 2018 par rapport à 2017. Deux autres explications sont apportées. Tout d’abord, Manuvie a modifié la composition de son portefeuille d’actifs servant de soutien à ses activités. Elle a aussi a fortement augmenté son résultat tiré de ses activités de base.

Pour ses seules activités canadiennes, Manuvie affiche un bénéfice net de 1 G$ pour 2018, contre 554 millions de dollars (M$) en 2017. Ce qui représente un bon de 82 %.

Bon quatrième trimestre… mais pas au Canada

Pour le seul quatrième trimestre de 2018, Manuvie affiche un bénéfice net de 593 M$. C’est 2,2 G$ de plus qu’au quatrième trimestre de 2017, pour lequel l’entreprise déclarait une perte de 1,6 G$. Les éléments qui expliquent cette progression au quatrième trimestre de 2018 par rapport à la même période en 2017 sont les mêmes que ceux avancés pour expliquer une année 2018 plus florissante que 2017.

Au Canada, le constat est moins bon. Manuvie déclare une perte nette de 67 M$ pour le quatrième trimestre 2018. En comparaison, la perte nette atteignait 29 M$ au quatrième trimestre de 2017.