Le plan de redressement d’Aviva plc, qui touche notamment la tarification, l’indemnisation et la sélection des risques, a permis de rééquilibrer le ratio combiné d’exploitation des deux premiers trimestres 2019.

Au terme des 6 premiers mois de 2019, le ratio combiné d’exploitation au Canada obtient un meilleur résultat qu’à pareille date en 2018. Pour les deux premiers trimestres, le ratio combiné d’exploitation est de 97,5 %, alors qu’il était à 104,6 % l’an passé.

Amélioration dans les autres régions

De manière générale, la division d’Europe, d’Asie et Aviva Re a amélioré son ratio combiné par rapport à celui de 2018. Or, au Royaume-Uni, le ratio passe de 94,3 % à la mi-année 2018 à 95,7 % à la période correspondante de 2019.

Au total, pour tout le groupe, le ratio combiné d’exploitation est de 95,9 % à la somme des 6 premiers mois de 2019, comparativement 97,4 % pour cette même période un an plus tôt.

« Aviva dispose de bases solides sur lesquelles s’appuyer, mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer nos performances », dit le président-directeur général d’Aviva plc, Maurice Tulloch.

Assurance vie et santé

En assurance vie, à la somme des deux premiers trimestres 2019, Aviva enregistre des gains de 1,28 milliard d’euros (G€). Cela représente une baisse de 8 % par rapport à pareille date l’année passée.

Le secteur d’assurances de dommages et de santé a inscrit un bénéfice net 391 millions d’euros (M€). C’est 29 % de plus que l’an passé où le bénéfice pour ce secteur était de 302 M€.

Au total, le bénéfice d’exploitation demeure presque inchangé par rapport à 2018. Au cours de la première moitié 2019, Aviva celui-ci s’est établi de 1,45 G€. Il s’agit d’une croissance 1 % par rapport à 2018, où le bénéfice était de 1,44 G€.

« Notre situation financière reste solide, dit M. Tulloch, avec un excédent de capital de 11,8 G€ et 2,3 G€ de trésorerie du groupe. Il est important de maintenir un tel excédent de capital, car nous continuons à réduire notre dette et à faire face à des conditions de marché incertaines. » Aviva se dit « prête et résiliente » pour la suite.