Alors qu’ils grossissent tous les jours les rangs des nouveaux propriétaires et des titulaires d'assurance habitation au Canada, les clients de la génération Y (15-35 ans) se montrent critiques quant à l'interaction avec leurs compagnies d'assurance. Leur satisfaction décline aussi à un rythme plus rapide que parmi tout autre groupe générationnel, selon la dernière étude de J.D. Power sur la satisfaction des titulaires de police d'assurance habitation au Canada.

L'étude annuelle évalue le niveau de satisfaction de la clientèle à l'égard de leur compagnie d'assurance habitation en fonction de cinq facteurs (par ordre d'importance) : interaction non liée aux demandes de règlement; éventail des produits proposés; coûts; facturation et paiement; et demandes de règlement.

Les clients de la génération Y sont ainsi les moins satisfaits parmi les groupes générationnels de leur expérience avec les compagnies d'assurance habitation. La diminution des niveaux de satisfaction parmi les clients de la génération Y est en grande partie due à un déclin de 14 points du facteur le plus important, l'interaction non liée aux demandes de règlement.

« Pour rester concurrentiels sur le marché, les assureurs doivent impérativement satisfaire les clients de la génération Y en termes d'interaction, a déclaré Valerie Monet, directrice des activités liées aux assurances chez J.D. Power. Les compagnies d'assurance doivent éduquer leurs clients à l'égard des problèmes pour lesquels ils contactent le plus souvent leurs assureurs : options de protection couvertes par leur police; options de paiement des factures; et que faire et à quoi s'attendre lorsqu'ils soumettent une demande de règlement. »