L'Ombudsman des assurances de personnes (OAP) vient d’annoncer des volumes d'affaires record pour l’année en cours. Avec plus de 87 000 interactions, il s’agit du total le plus élevé de l'histoire de l'OAP.

« À mesure que l'exposition médiatique et publique s'élève, les consommateurs, les autorités de réglementation et les médias s'adressent de plus en plus à nous pour des conseils et de l'information, a déclaré la présidente, Janice MacKinnon. Ceci est la preuve que l'expertise de l'OAP bénéficie d'une reconnaissance plus large. De ce fait, nous réexaminons la manière dont nous nous présentons, tout en restant fidèle à notre modèle consistant à trouver le juste milieu, à démontrer la véracité et à établir la bonne volonté entre les parties. »

Parallèlement à une sensibilisation accrue, l'OAP s'est également focalisée sur son processus de traitement des plaintes. Ainsi, 50 % des dossiers d'enquête ont été réglés en faveur des consommateurs.

« Les améliorations des deux dernières années ont rendu l'examen des cas plus complet et plus rigoureux, d'où une identification plus facile des plaintes qui méritent d'être négociées, a précisé Holly Nicholson, directrice exécutive de l’OAP. Par exemple, nous consultons davantage les consommateurs et les assureurs pour nous assurer que nous avons tous les faits. »

Pour de plus amples renseignements sur les opérations de l'OAP, dont notamment les études de cas des consommateurs et les statistiques, la version intégrale du Rapport annuel 2014-2015 est désormais disponible.