Le personnage de Bas de Laine est de retour dans une toute nouvelle campagne publicitaire de la Chambre de la sécurité financière (CSF) qui sera diffusée jusqu’au 17 mai prochain à la télévision et sur le Web. Les téléspectateurs renoueront avec Bas de Laine, une métaphore de l’épargnant québécois, qui a tout intérêt à obtenir les conseils des membres de la CSF, que celle-ci forme et encadre.

La campagne se décline en deux messages de quinze secondes. Le premier message démontre que, peu importe la taille de son bas de laine et la somme de ses avoirs, le consommateur a tout avantage à obtenir l’aide d’un conseiller formé et encadré par la CSF pour gérer ses finances personnelles. Le second message invite l’épargnant, peu importe qu’il soit de type prudent, modéré ou audacieux, à se faire conseiller par l’un des 32 000 membres de la CSF.

« Nous avons bâti sur le succès de notre campagne précédente, qui a été extrêmement bien appréciée du grand public, explique Marie Elaine Farley, présidente et chef de la direction par intérim de la CSF. L’objectif est de positionner la CSF et ses quelque 32 000 membres comme des partenaires privilégiés du public en matière de finances personnelles et aussi de miser sur l’avantage pour le consommateur d’obtenir les conseils des membres encadrés et formés par la CSF, et ce, peu importe son profil. »