Financière Sun Life vient d’annoncer ses résultats pour le deuxième trimestre de 2017. Si la société enregistre une hausse de près de 20 % de son bénéfice net à l’échelle mondiale, ce dernier demeure stable au Canada et s’établit à 185 M$.

Sur la période, le bénéfice net déclaré de l’assureur a donc connu une croissance de près de 20 % à 574 M$, comparativement à 480 M$ au deuxième trimestre de 2016.

Selon Dean Connor, président et chef de la direction de Financière Sun Life, le trimestre reflète « une exécution efficace dans l'ensemble des activités de la société, en particulier au Canada, ainsi que d'importants progrès sur le plan de la gestion d'actifs et de l'intégration des affaires d'assurance collective aux États-Unis ».

De plus, le total des souscriptions de produits de gestion de patrimoine a augmenté de 12 % à l’échelle mondiale, tandis que le total des souscriptions d'assurance a affiché une croissance plus soutenue comparativement à l'exercice précédent. Aussi, le total des primes et versements atteint 41,27 G$ contre 38,04 G$ au deuxième trimestre de 2017 (+ 8,50 %).L’actif géré à l’échelle mondiale s’est établi à 944 G$, comparativement à 903 G$ au 31 décembre 2016.

Les souscriptions d’assurance individuelle stagnent

Au Canada, le bénéfice net déclaré de FSL Canada s’est chiffré à 185 M$ au deuxième trimestre de 2017, soit un résultat identique à celui du deuxième trimestre de 2016.

Les souscriptions d’assurance individuelle, y compris celles visant les nouvelles versions des produits lancées en 2017, ont totalisé 100 M$, soit un niveau comparable à celui du deuxième trimestre de l’exercice précédent.

Les souscriptions de produits de gestion de patrimoine se sont chiffrées à 1,4 G$, soit une augmentation de 17 % comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent, en raison de la croissance des produits individuels de gestion de patrimoine créés par la Financière Sun Life et des fonds distincts.            

+14 % en collectif 

S'établissant à 130 M$, les souscriptions enregistrées par les garanties collectives ont augmenté de 14 % par rapport au deuxième trimestre de 2016, en raison de l'acquisition de quelques clients importants comme Assurant. Les souscriptions des régimes collectifs de retraite, qui se chiffrent à 2,4 G$, ont augmenté de 53 % par rapport au deuxième trimestre de 2016, en partie en raison d'une souscription de rente réalisée par le secteur des solutions prestations déterminées sur le marché des grandes entreprises.